FR/EN

city lights orchestra

une symphonie visuelle pour fenêtres de la ville

Antoine Schmitt


www.citylightsorchestra.net


City Lights Orchestra est une symphonie visuelle ouverte pour les fenêtres de la ville.

La nuit, chaque ordinateur connecté à internet éclaire la fenêtre de l’appartement ou du bureau, et palpite, cligne, pulse, s'allume et s'éteint, chacun selon sa partition propre, mais en rythme avec tous les autres.

C’est une installation totalement participative. Les habitants activent la symphonie chez eux en affichant simplement, sur leur ordinateur ou TV connectée, une page web qui joue la symphonie visuelle en palpitant. Ils orientent ensuite l’écran pour que cette palpitation soit visible de l’extérieur, que leur fenêtre soit comme un pixel géant.

Chacun peut participer à tout moment : la symphonie est composée pour accepter un nombre illimité de participants, comme un vaste orchestre.

La ville entière devient l'orchestre : à la fois interprète et spectatrice de la symphonie qui se joue.

C'est une expérience de toute une ville.


















Editions passées

• NOV12 : Share Festival, Torino (IT) - Award : Special Mention
• DEC12 : Ososphère Festival, Strasbourg (FR)
• MAR13 : Infecting The City Festival, Cape Town (South Africa) - City Lights Orchestra a fait partie du festival  Infecting The City Festival au Cap (Afrique du Sud) du 11 mars au 16 mars 2013. Il y eut deux événements spéciaux (facebook), le 11 mars et le 13 mars à 21h15. Le quartier de Church Square au centre ville du Cap a été spécialement mobilisé, et les habitants ont très largement participé !
• MAI13 : MEDIACITIES Festival (Buffalo, USA)
20NOV13 : Saint Denis (93), Square de la Montjoie, organisé par Synesthésie dans le cadre du Festival NEMO. (Page Facebook).
Les 20 et 21 mars 2014 de 19h à 23h à Mons (Belgique), dans le quartier de la rue de Nimy (et le quartier) dans le cadre du Festival VIA Mons 2014
• le 7 juin 2014, à Albi. Organisé par le Centre d'Art Le LAIT, dans le cadre de la Nuit Pastel
• NOV 21 2014 : Mulhouse, Quartier des Coteaux (FR), organized by La Filature
• 31 JAN 2015, Orléans (Quartier La Source), dans le Festival Orléanoïde
• 14 MAR 2015, Reims (la ville entière), dans le Festival Nuit Numérique, avec Centre d'Art St Exupéry
12 Novembre 2015, Strasbourg (FR), sur le Campus
• 29 janvier 2017 à 17h30 : Tours Labourdette (Marseille, FR) et CHB (Berlin, DE)


Editions à venir

• Nuit Blanche OFF Paris 2017 (à confirmer)


Presse

Revue de l'événement du Cap par Artistick 3/2013
Libération 14/11/2013
Télérama 19/11/2013 T
Digitalarti 12/11/2013



Description détaillée

city lights orchestra est une symphonie visuelle ouverte pour les fenêtres de la ville : les fenêtres des maisons et buildings de la ville, et les fenêtres des écrans des smartphones dans la rue.

Grand ensemble : Visuelle et totalement silencieuse mais musicale par essence, la symphonie est une composition rythmique, hautement polyphonique, algorithmique et générative pour potentiellement plusieurs milliers de fenêtres qui palpitent, clignotent, pulsent, vibrent, s'allument et s'éteignent, etc... toutes de manière synchrone et à travers toute la ville. La partition de chaque fenêtre est unique, mais en rythme avec toutes les autres, avec de grandes formes qui se développent sur l'ensemble des fenêtres, et des événements globaux qui arrivent simultanément partout.

Participative : Quiconque avec une connexion internet peut se joindre à la symphonie à tout moment en affichant simplement la page web du site citylightsorchestra.net dans leur navigateur. Cette page joue immédiatement la symphonie visuelle en pulsant en noir et blanc, etc... En affichant leur navigateur en plein écran et en éteignant la lumière de la pièce, l'écran de l'ordinateur illumine les rideaux, les murs et le plafond et se voit de l'extérieur par la fenêtre, qui devient un pixel géant. Les gens dans la rue peuvent aussi afficher la même page web avec leur smartphone et utiliser leur téléphone comme un instrument lumineux personnel. Chacun peut se joindre et quitter à tout moment : la partition est composée pour être ouverte à un nombre indéterminé d'interprètes.

Composition : La composition est aussi ouverte dans le temps, car elle est écrite à travers un algorithme génératif qui crée de nouveaux mouvements et formes à l'infini, en suivant un ADN musical de départ. La dynamique des clignotements et battements s'inspire à la fois dans les structures musicales et les rythmes organiques.

Temporalité : La symphonie est conçue pour être jouée lors d'événements publics spécifiques comme les Nuits Blanches ou des festivals, qui permettent de rassembler un grand nombre de participants grâce à une bonne communication.

Expérience : En permettant à chacun de participer à la symphonie, city lights orchestra crée un fort sentiment d'appartenance et d'empathie parmi les habitants. Elle est aussi très ludique, tout en questionnant chacun sur sa place dans le grand système de la ville.

La ville entière devient à la fois interprète et spectateur de la symphonie. C'est une expérience de toute une ville.




Mode d'emploi

Cette page donne des conseils pour participer le plus efficacement et le plus simplement possible.




City Lights Orchestra au Cap (Afrique du Sud) a été rendu possible avec le soutien de l'Institut Français d'Afrique du Sud.

IFAS




© Antoine Schmitt 2012